LogoT&M2

Le Récital

À 28 ans, Paul Géraldy vient d’écrire Toi et moi, son premier recueil de poésies qu’il adresse à sa femme. Il n’y est question que d’amour et c’est déjà beaucoup !
De la rencontre à la passion, du doute à l’habitude, de la lassitude à la séparation, l’auteur parle de ses sentiments avec une profonde banalité.
Plus d’un siècle est passé depuis la parution de Toi et moi et pourtant, malgré quelques mots datés et une forme quelquefois désuète, c’est une poésie simple et lucide que nous offre Paul Géraldy pour parler de l’Amour. Airèl les chante guitare en bandoulière pour vous et moi.

T&M-13
IntroPaulGeraldy

Paul Géraldy

Même si Paul Géraldy a vécu à une grande époque de la littérature Française, il est resté dans l’ombre de ses contemporains et amis (Edmond Rostand, Henri Bataille, Colette).
Il se fera malgré tout connaître du grand public avec Toi et moi, publié en 1913 et qui deviendra un best-seller vendu à plus d’un million d’exemplaires à ce jour.
Son sujet de prédilection restera les relations humaines qu’il développera dans l’écriture de pièces de théâtre et quelques recueils de poésies.

Airèl

Ce qui est difficile à dire peut se chanter.
Depuis sa plus tendre enfance, Airèl l’a bien compris en offrant des mélodies simples et enivrantes. Sans détour mais tout en pudeur, il décrit une humanité qui fait ce qu’elle peut aux prises avec ses contradictions.
Bercé par un paysage musical éclectique où les mots ont leur importance, Airèl aime la poésie de Boris Vian, la sincérité de Georges Brassens, la fragilité de Léonard Cohen…

IntroLio
IntroGuitare

Poésies chantées

Les poèmes de Paul Géraldy ont des formes diverses et variées, comme l’amour en somme ! Minimalistes, certains vers ressemblent à des Haïkus. S’ensuivent de longues lettres où nous pouvons imaginer une correspondance avec l’être aimée. Reste les poèmes où les couplets-refrains se dessinent d’eux-mêmes et où la musique s’entend à la première lecture.

Partenaires

Marion Janin est avant tout une amie. Nous nous croisons sur les marchés, lors de Bal et échangeons sur le monde qui nous entourt. J’aime beaucoup son travail d’illustratrice alors de lui proposer de concevoir l’affiche du récital était une évidence.
Merci Marion pour ce couple lié de roses, pour leurs regards vers un ailleurs, vers une sublime lucidité.

Sylvain Margarit et moi nous connaissons depuis une quinzaine d’années et partageons l’amour pour la chanson. Avec sa compagnie, le Lazzi Serpolet Théâtre, nous avons joué plusieurs spectacles ensemble. J’avais aussi besoin d’un ami-partenaire aimant les mots et l’amour… Sylvain est de ceux-là !
Merci Sylvain pour ton aide à la mise en scène du récital.